Eglise de La tour de Scay  ...

 

 

 ÉGLISE DEDIÉE A SAINTS PIERRE ET PAUL – 1700 SIÈCLE

Les Photos...

L’EGLISE à partir de 1843 ...

Observation préalable : aucun document antérieur à 1843 concernant l’église de La  Tour de Scay n’est enregistré aux Archives départementales du Doubs comme aux archives diocésaines. Les sources d’information sont limitées à un ouvrage « le guide des archives du Doubs » et à quelques documents parcellaires.

 
L’histoire religieuse de La Tour de Scay est obscure, une chapelle est signalée en 1249, possession de l’abbaye Saint Paul de Besançon propriétaire de l’église de Cendrey. Dés 1437 la paroisse de La Tour de Scay dépend de celle de Cendrey, elle devient indépendante en 1807.
 
Une église aurait été construite et détruite à une époque indéterminée, aurait-elle été victime des ravages de la guerre de Trente Ans ?
 
 
L‘église actuelle date de 1771, mais les conditions de la construction restent inconnues .Elle fut l’objet d’un agrandissement en 1843 portant sur le chœur et la sacristie, l’église est, depuis restée en l’état ; un plan et le devis sont déposés aux archives départementales. Toutefois un maître autel réalisé en marbre est daté de 1889.

De style classique, le portail, surmonté par un oculus est d’inspiration dorique, il ouvre sur une nef avec une voûte en berceau prolongée par un chœur en croisée d’ogives. Le transept est constitué de deux chapelles latérales. Le clocher, typiquement comtois est dit « coiffé à l’impériale » On accède à l’étage qui contient le mécanisme de l’horloge par un escalier à vis dissimulé dans la maçonnerie. Au sommet un beffroi héberge deux cloches qui ne portent pas de nom de baptême contrairement à la tradition. Les inscriptions suivantes ont pu être relevées :

 
- bourdon : « en 1837 (j’ai) été fondue, bénite par Monsieur Jean François ROBERT (curé de l’époque) de Rosureux, (j’ai eu) pour parrain monsieur Jean Claude BOUVOT, pour marraine mademoiselle Catherine (illisible) les deux propriétaires à La Tour de Scay. Monsieur Maximilien BOILLEY, chevalier de l’Ordre Royal de la Légion d’Honneur, Maire de la dite commune. »  - marque du fondeur : GILLOT et BOURGEOIS à Bleurville.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
- petite cloche : je suis de Scay, Monsieur MONNIER curé de Cendrey m’a bénie, mon parrain est messire Alexandre Georges DAVISARD  marquis de FALLERANS , capitaine au régiment Condé Dragons, ma marraine est madame Marguerite Gilberte de PRANTIGNY, marquise de JOUFFROY et COURPASSON de Morteau, m’a fondue en l’année 1783. »
 
(La petite cloche est classée « monument historique » par une décision du gouvernement de Vichy, ainsi que l’ensemble des cloches fondues avant 1789, afin de leur éviter d’être enlevées par les Allemands et fondues comme matière première.)
 

 
 

Source : Documents interne et Dictionnaire des communes du Doubs et Archives diocésaines de Besançon.

Publié le 23/10/2019 - Par le service Informatique - Paroisse Marchaux - Rigney.

Rubrique La Tour de Scay  - Monument  -   ÉGLISE DEDIÉE A SAINTS PIERRE ET PAUL – 1771   -

Ouverture de l'église au public : Pas de Renseignements ...

Adresse Mail PAROISSE MARCHAUX-RIGNEY: paroissemarchauxrigney@laposte.net

Un problème? Un événement à nous faire savoir?

Une remarque? Une question?  ​

Contactez-nous en écrivant votre message, notre équipe de la PAROISSE MARCHAUX RIGNEY répondra dans de brefs délais.

MERCI !